L'enseignement, le logo

La MANCHETTE, Revue généalogique de la famille Courtemanche
volume 2, no 4, Hiver 1994


extraits d'une entrevue de
Jean-Pierre Courtemanche  avec  Jeanne Courtemanche (Auclair)


L"enseignement a-t-il une place importante dans votre vie ?

J’adore transmettre et partager l’énergie que procure la joie de créer.
J’y ai toujours réservé en moyenne une journée/semaine, à mon atelier.
Depuis 1989, j’ai aussi organisé 12 ateliers intensifs de 5 jours, (peinture et sculpture) à la campagne, pour petits groupes d’adultes.
A la Maison des Arts de Laval, cet automne, j’ai donné 4 cours, toujours dans le même esprit de peinture intuitive, un bon départ vers une expression personnelle authentique je crois.
« Les grands peintres n’ont jamais procédé autrement » me disait le Frère Jérôme.

 

Août 1994, Weedon, Québec
Pour clore les cinq jours d’atelier intensif de peinture en Estrie,
donnés par Jeanne ( 6 e sur la photo), les participantes ont créé
cette murale collective  intitulée :
    « le mouvement permanent de la vie » 

d'après le dessin de Denise Auger ( 3e sur la photo )

 

 

Une dernière question:
Au sujet du logo que vous avez proposé et pour lequel les membres ont voté en majorité, glissez-nous un mot…

En 1988 déjà, mon frère aîné Paul, nous gratifie d’une recherche généalogique intéressante sur la famille, ponctuée de photos de l’époque de nos parents.
Le récit de l’aventureuse traversée du Saint-André, en 1659, m’a impressionnée.

Précieux berceau de la Nouvelle-France, ce petit navire (qui compose le logo) témoigne du courage et de la  détermination de tous ses occupants dont Antoine Courtemanche, 19 ans, et deux femmes chères à notre cœur, Jeanne Mance et Marguerite Bourgeois…
N’est-il pas un signe fort de notre appartenance au Québec d’hier et d’aujourd’hui ?