La force d'être soi
Bulletin du CPQ
juillet 1994

extrait d"un texte de GENEVIÈVE MANSEAU
en marge d'une exposition à Quimper, France
juillet 1994

La femme que nous révèle son regard apparaît dans sa dignité reconquise d"être à part entière, qu’elle dégage la grâce, l’audace, la force tranquille ou la douleur.
Est-ce pur hasard si c’est son Adam qui présente la pomme ? Chez Jeanne, pas de sexe plus fort.

Qu’ils soient féminins ou masculins, les corps qu’elle nous révèle, dans ses collages ou ses peintures, dans ses murales de mosaïque de verre ou ses tapisseries, projettent une impression de puissance, de liberté dans l’espace, de lumière et de mouvement qui repose sur un construit, une structure.

Par la chaleur de vivre qui émane d’elle, Jeanne Auclair nous invite à nous ouvrir à notre propre créativité intérieure.